VMworld Day #1 Part-1

Bye Bye Nantes, finis la France, me voilà partis à Copenhague pour le VMWorld 2011.
VMware a organisé son salon au bella center de Copenhague, dans une ambiance très lounge, c’est parti pour des breakout session, hands & labs… Et tutti

Dés la première session me voila calmé… : « Les portes fermes 3 minutes avant le début de la séance monsieur »… même dit par une belle danoise (je crois qu’elles le sont toutes ici…) c’est un peu rageant quand tu arrives 1 min avant…
J’en profite alors pour découvrir le lieu, baby-foot, ping-pong, des poufs, canapé…
Apres cette petite pause c’est parti par ma première conf.

Vsphere ressource management deep dive

Cette session est présentée par des personnes de chez vmware ( Frank Denneman & Valetin Hamburger).

Petite intro avec un rappel : la gestion de la ressource concernent la mémoire, le cpu et maintenant le disque. Il evoque aussi les contention possibles

  • court terme : exemple avec l’ouverture des sessions le matins, ou
  • long terme : Utilisation grandissante d’une base de données, goulot d’étranglement possible et effet domino pour les ralentissements : mémoire –> Swap –> IO etc…

« La gestion des ressources sans DRS, c’est de la folie, c’est du temps, donc de l’argent perdu, mais bon ils nous donnent quelques clefs tout même, car ils sont cool chez VMware.

1 – La vie sans DRS

ça commence par une petit sondage dans l’assemblé (200 personnes) pour connaitre la proportion de gens qui n’utilise pas le DRS… il doit y avoir 10 mains qui se lèvent.
Vu qu’on a pas de DRS il faut tout faire à la main, vive les feuilles excel !

Premier conseil, il ne faut pas mettre de limitation mémoire et cpu au niveau de la vm, ça ne sert qu’a créer des soucis. Les limites sont invisibles par l’OS, il ne fera rien si on atteint les limites. Pour la mémoire l’ESX ira chercher de la mémoire sur les disques de swap.Et pour la limite du CPU, l’ESX va déprogrammer la VMs lors de ses temps d’exécution, ce qui pourra avoir de conséquences graves pour les applications hébergés.
Concernant la réservation de la mémoire, VMWare ne la libere pas meme si elle n’est plus utilisé , dans le cas des VMs sous Windows, l’OS va commencer par remplir la mémoire de zéro dés le boot.

Ensuite, la reservation de mémoire n’est pas conseillée, car n’ayant pas de gestion dynamique des ressources dans le cluster, cela ne va que gaspiller la mémoire, car la mémoire réservée est perdu pour les autres VMs.

Et bah c’est tout…après cela n’a que des inconvénients : contention de charge, capacité planning complexifié et demande l’intervention d’un administrateur pour résoudre une soucis de charge.

2 – La vie avec DRS

Le Distributed Ressource Manager va permettre d’orchestrer l’ensemble des ressources du cluster en fonction des besoins et des regles en place.

Quelques rappels

  • Le ressource pool n’est pas une technique de trie, il faut utiliser les dossiers!!
  • Il ne faut pas avoir plus de 2 niveaux de ressources pool
  • Il ne faut pas avoir sur le meme niveau, un ressource pool et une vm
  • La reservation est un minimum et non pas une limite

Il est possible d’avoir des règles d’affinité qui va dire par exemple, tel VM ne doit pas se trouver sur le meme ESX que l’autre VM. Il existe deux règles :
Il est préférable (Should) : Le Vcenter fera sont nécessaire pour que la règle soit respecter, mais elle pourrait ne pas être appliquée
Ne doit pas (Must) : Le Vcenter respectera la règle.. mais dans certains cas des VM ne seront pas relancées (la VM-1 ne doit pas sur le meme ESX que la VM-2)… dans le cas extreme si il ne reste qu’un ESX bah il ne démarra pas la VM…

3 – SDRS & DPM

Il existe aussi le SDRS, le DRS pour le stockage, il change dynamiquement l’emplacement physique des vmdk en fonction de leur usage et de la nature du stockage disponibles (SSD, SAS …). Il faut au minimum 8h d’analyse avant que vm soit pris en compte par le SRDS
Les regles d’afinity existe aussi pour le SDRS, pour les BDD par exemple, séparé DATA et LOG.

Il y a aussi de DPM (Distributed Power Management), qui permet de démarrer un serveur ESX à la demande afin d’y déplacer une vm qui charge.

Voici un site conseillé par les présentateurs : http://www.yellow-bricks.com/drs-deepdive/

Voila tout pour la 1ere partie ressource, qques petites astuces et des infos sur les nouvelles fonctionnalité de VSphere 5.